Version en ligne
#5/2024 - Février 2024

Voici les principales thématiques abordées par les auditeurs dans leurs courriels envoyés du 26 janvier au 1er février 2024.
Nous publions une sélection de leurs messages ci-dessous :

 
1. La colère du monde agricole : 

- Remarques diverses
- La FNSEA, et les autres 
- Témoignages

2. Jean Viard, invité du Grand entretien sur France Inter
3. La grève des enseignants
4. Le "duel" dans le Grand face à face sur France Inter
5. L'affaire Sylvain Tesson
6. Jonathan Glazer, réalisateur du film "La Zone d'intérêt"
7. L'échappée de Totémic avec Valérie Zenatti sur France Inter
8. 
“X anciennement Twitter”

9. La langue française
 

La mobilisation du monde agricole 

Dans leurs messages des auditeurs s’expriment sur le rôle dominant de la FNSEA dans l'agriculture française, critiquant son influence sur la concentration des exploitations et la dépendance des agriculteurs envers l'agrobusiness. Certains soulèvent le manque de visibilité médiatique de la Confédération Paysanne, un syndicat plus respectueux de l'environnement. Ils critiquent également le traitement médiatique biaisé en faveur de la FNSEA et demandent une représentation plus précise et équilibrée des différents acteurs du monde agricole, y compris dans le secteur de la pêche. 


Les professeurs en grève 

Le monde de l’éducation était en grève hier et les auditeurs ont été très nombreux à nous écrire au sujet du traitement éditorial de cette actualité. Ils regrettent que l’accent ait été mis sur les salaires comme principale raison de la grève. Les enseignants soulignent que leurs préoccupations principales sont la défense de l'école publique et laïque, les conditions de travail, et des questions spécifiques liées aux réformes éducatives. Ils mentionnent des inquiétudes concernant la mise en place de groupes de niveaux et les changements dans les programmes scolaires, qui, selon eux, pourraient nuire à l'efficacité de l'enseignement et à la liberté pédagogique. Les enseignants auraient souhaité une couverture médiatique plus complète et précise qui reflète l'ensemble de leurs revendications et ne se limite pas aux questions salariales ou à ce que certains au sein de leur corporation pensent des déclarations polémiques de leur ministre Amélie Oudéa-Castéra.  


« Affaire Sylvain Tesson : foire d’empoigne au printemps des poètes » 

Les auditeurs remercient Marc Weitzmann d’avoir consacré son émission « Signes des temps » dimanche dernier sur France Culture, à l’affaire Sylvain Tesson. Ils expriment également une inquiétude face à ce qu'ils perçoivent comme une tendance à la polarisation et au sectarisme dans le monde culturel et littéraire. Ainsi, ils se disent préoccupés par l'étiquetage rapide et parfois infamant de figures publiques telles que Sylvain Tesson, qu'ils considèrent comme disproportionné. Ils déplorent également le manque d'attention accordée à l'œuvre littéraire et poétique de cet auteur, ainsi qu'à la poésie en général, estimant que le débat médiatique se concentre trop sur les aspects politiques et polémiques. 
Plusieurs messages louent la prise de position mesurée de certains intervenants du débat, comme William Marx, historien de la littérature et professeur au Collège de France. Globalement les auditeurs appellent à une approche plus nuancée et moins polarisée des débats culturels, soulignant l'importance de l'échange d'idées, de la tolérance et de la compréhension mutuelle. Ils expriment le désir d'un recentrage sur l'art et la littérature pour leur valeur intrinsèque, plutôt que comme vecteurs de conflits idéologiques. 


"Le Duel" entre Natacha Polony et Gilles Finchelstein  

Les auditeurs expriment une critique récurrente concernant l'intitulé "Le Duel" utilisé pour désigner le débat entre Natacha Polony et Gilles Finchelstein chaque samedi à 12h20 sur France Inter, une séquence qu’ils apprécient pour sa qualité et ses débats intelligents. Cependant, ils trouvent le titre inapproprié et contradictoire avec l'esprit de dialogue constructif et respectueux observé entre les intervenants. Ils perçoivent une dissonance entre l'appellation "Le Duel", qui évoque un affrontement potentiellement violent, et la nature réelle des échanges, qui sont polis, réfléchis, et souvent marqués par un accord entre les deux intellectuels. Ils expriment donc le souhait d’un titre en harmonie avec le contenu et l'esprit de la séquence afin de refléter la complémentarité et l'absence de confrontation réelle entre les invités.  


“X, anciennement Twitter” 

Signalons la lassitude, voire une franche exaspération de certains auditeurs, au sujet de la répétition de la formule "X, anciennement Twitter" dans les journaux ou flashs d'information. Ils considèrent cette mention inutile, plusieurs mois après le changement de nom du réseau social. Les plus agacés soulignent que cette redondance donne l'impression que les rédactions considèrent leur public comme inculte alors que les auditeurs se considèrent bien informés sur les changements relatifs à l’univers des réseaux sociaux et compétents dans l'utilisation d'internet. 

Ils encouragent les journalistes à simplement utiliser le nouveau nom "X" sans rappeler systématiquement son ancien nom, afin de “respecter leur intelligence” et de ne pas donner l'impression de sous-estimer leurs connaissances. 


Emmanuelle Daviet
Médiatrice des antennes de Radio France


​​​​​​

La colère du monde agricole
 
charline

Jean Viard, invité du Grand entretien sur France Inter
Message d'auditeur
« Je suis agricultrice et je ne me retrouve pas du tout dans les propos de Jean Viard. Je ne suis pas d’accord sur la solidarité entre les agriculteurs, je ne suis pas solidaire de ceux qui utilisent des pesticides et qui capitalisent au maximum pendant leur carrière. Je ne suis pas contre les normes qui guident un modèle agricole plutôt que de laisser faire chacun ce qu’il veut. C’est très désagréable de l’entendre faire ces raccourcis sur les normes en disant que ça invite à penser que les agriculteurs ne réfléchissent pas. C’est de la manipulation intellectuelle, je n’ai pas entendu un sociologue en vous écoutant. Mais merci pour votre émission.  » 
 Lire les messages
Cérémonie 8 mai 1945

La grève des enseignants
Message d'auditeur
« Ce message pour vous préciser que contrairement à ce qui a été annoncé en titre, la revendication principale des enseignants aujourd’hui n’est pas la rémunération mais la défense de l’école publique et laïque et tout ce que cela représente.  » 
 Lire les messages
Cérémonie 8 mai 1945

Le "duel" dans le Grand face à face sur France Inter
Message d'auditeur
« Tout d’abord, bravo pour cette belle émission qui me permet de m’aider à réfléchir sur le monde et la société ! L’éclairage des journalistes et des invités nourrit beaucoup ma possibilité de m’intéresser à l’actualité, avec le recul nécessaire pour aborder toutes les mauvaises nouvelles du monde
J’ai une suggestion de modification à propos de l’annonce sur le « duel » … ce terme ne correspond pas du tout à l’esprit que je ressens du dialogue constructif et respectueux entre les 2 intervenants. En outre, le ton avec lequel est déclamé l’intitulé donne à croire à un objectif de spectacle émotionnel ; alors que votre émission donne à nous aider à réfléchir. Voilà, pour moi, c’est un hiatus qui ne correspond pas à l’esprit de nuance de votre émission.
  » 
 Lire les messages
Cérémonie 8 mai 1945

L'affaire Sylvain Tesson
Message d'auditeur
« Incroyable et même angoissante cette mobilisation contre Tesson. Qui peut aujourd’hui être assuré de ne pas sentir le fagot ? De même qu’un seul mot saisi sur un moteur de recherche fait surgir des milliers de récurrences, de même une étiquette d’infamie collée à un individu (pour Tesson « icone réactionnaire » ou « fasciste ») fait surgir de l’ombre des poètes sycophantes. Merci à William Marx pour sa prise de parole pondérée et sobre. Une voix précieuse. Mais sont-ils encore nombreux ceux qui, à son exemple, sont capables de considérer les faits avec recul et intelligence ? Merci aussi à Marc Weitzmann pour avoir joué également son rôle d’animateur avec pondération malgré le tropisme de France Culture pour les causes « progressistes » même quand il faudrait y voir d’un peu plus près. » 
 Lire les messages
Cérémonie 8 mai 1945

Jonathan Glazer, réalisateur du film "La Zone d'intérêt"
Message d'auditeur
« Merci Sonia Devillers pour cette interview de Jonathan Glazer. J’irai voir son film. C’est le récit qui m’a le plus choqué lors de ma visite d’Auschwitz en novembre. Impossible d’imaginer qu’une famille ait pu vivre si proche des fours crématoires.  » 
 Lire les messages
Cérémonie 8 mai 1945

L'échappée de Totémic avec Valérie Zenatti sur France Inter
Message d'auditeur
« Merci pour ce très beau moment de radio avec Valérie Zenatti qui a pu déplier avec tendresse, humour, intelligence et lucidité tout ce parcours de vie, ses interrogations, ses doutes, ses exils et ses enracinements ! Ses choix musicaux ont mis la juste touche d’émotion qu’il fallait à votre entretien. Merci Rebecca Manzoni pour ce Totémic !  » 
 Lire les messages
Cérémonie 8 mai 1945

“X anciennement Twitter”
Message d'auditeur
« A moins que vous ayez l’impression de vous adresser à des personnes totalement incultes, merci d’avance de ne plus dire : « X, anciennement Twitter ». On le sait !
Tous les journalistes se sentent obligés de nous le rabâcher 1000 fois par jour, sur toutes les chaînes ! Nous sommes en 2024 et votre cible d’auditeurs à un minimum d’intérêt et de connaissances du monde qui nous entoure. Vous ne vous adressez à un public ignare… Les adultes et les ados qui vous écoutent ne sont pas aussi débiles que vous pourriez imaginer ! Ils utilisent internet peut-être mieux que vous ! » 
 Lire les messages

Langue française 
Message d'auditeur
« La nageuse attaquée par un requin dans le port de Sydney n’a pas été « gravement » mais « grièvement blessée ». Ce qui est excusable chez monsieur Tout-le-monde ne l’est pas dans la bouche d’une journaliste habilitée à parler sur une chaîne nationale comme Franceinfo. N’oubliez pas que si au micro vous vous adressez à une personne, à savoir votre collègue de la tranche horaire, en réalité, des millions de Français qui ne sont ni linguistes, ni profs de français vous écoutent, et inconsciemment ou non, se fient à vous pour le bien parler. Dans le domaine de la langue, vous avez un rôle prescripteur que vous devriez prendre à cœur. » 
Lire les messages

​​​​​​​

Sur France Inter, Franceinfo et France Culture, la médiatrice des antennes répond à vos questions et vos réactions en compagnie d’un invité. Elle vous fait également découvrir le fonctionnement et les coulisses de la radio.
 
[PROCHAIN RENDEZ-VOUS]
 
Samedi 3 février sur Franceinfo à 13h20 et 16h20 : "Enquête Radio France et Le Monde : Nestlé et d’autres industriels ont purifié illégalement de l’eau contaminée pour continuer de la vendre" avec Marie Dupin qui signe l'enquête et Jacques Monin, directeur des enquêtes et de l'investigation de Radio France. 
 
Franceinfo
Traitement éditorial de la mobilisation du monde agricole


Florent Guyotat, directeur adjoint de la rédaction pour répondre aux questions des auditeurs avec la médiatrice des antennes de Radio France, Emmanuelle Daviet.

 
ÉCOUTER LE RDV
France Inter
La colère des agriculteurs, les élections européennes, le pluralisme sur l’antenne


Marc Fauvelle, directeur de l'information de France Inter est au micro d'Emmanuelle Daviet pour répondre aux différentes interrogations des auditeurs.

 
ÉCOUTER LE RDV
 

S'abonner à la Lettre

Écrire à la médiatrice
 
   
Instagram
@mediatriceradiofrance
Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment. 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL.
Se désinscrire
 
Équipe de la médiatrice : 

Catherine Cadic
Juliette Fayollet
Agathe Le Labourier
 
 
Crédits photo : © MAGALI COHEN - HANS LUCAS VIA AFP © France Inter © ESTELLE RUIZ - HANS LUCAS VIA AFP  ©  France Inter © STEPHANE DE SAKUTIN AFP © Lacroix  Full Picture Agency  Full Picture Agency via AFP © Radio France Anne Audigier © Twitter / X